•   Les rencontres nationales de la FFD

    La compagnie présente ses travaux aux rencontres nationales de la Fédération Française de Danse (FND) pendant ses premières années d’existence. Tapage n’est qu’à ses balbutiements et recherche encore des pistes de travail.
    Mais il s’agit de confronter les créations de la compagnie avec l’avis de professionnels du monde de la danse, étape cruciale pour Tapage.

    " Et dire que je te parle "

    Compagnie Tapage enfant : prix spécial du jury pour la recherche artistique aux rencontres nationale de la fédération française de danse à Charleville Mézières (1994).

    " Humeurs "

    "Un banc de poissons frétillants a envahi la scène".
    Présenté aux Rencontres chorégraphiques départementales, régionales et Nationales de la Fédération Française de Danse (1997).

    " Reach "

    Reach est l’un des ballets phares de la compagnie. La mise en scène est sophistiquée : introduction de décors sur scène, jeu de tableaux, musique jazz contemporaine. Une pièce "picturale", digne des maîtres italiens, avec une palette d’éclairages toute en clairs/obscurs.
    "Ouvre sa cage à l’oiseau triste, il se condamne vite, vite. A la rigueur de ses limites. Dans les tristesses moins visibles de tous les autres impossibles, il chante, chante : je suis libre. La liberté de ne plus l’être commence aux portes et fenêtres".
    Présenté aux Rencontres chorégraphiques départementales, régionales et nationales de la Fédération Française de Danse à Antibes (1998).